Objectifs et méthodologie.

Les objectifs de l’unité de recherche sont :

de contribuer à faire émerger le design en tant que discipline de recherche en :
solidifiant les méthodologies qui permettent le dialogue entre théorie et pratique qui caractérise la recherche par le projet.
contribuant à l’enrichissement théorique du design et à son épistémologie par la publication d’articles dans des revues qualifiantes et par l’organisation de colloques.
répondant à des appels à projet de recherche.
de tisser des relations transdisciplinaires avec d’autres structures de recherche universitaires et académiques en France et à l’étranger.
former des designers à la recherche et par la recherche
de tisser des liens et d’enrichir la pédagogie de la « phase projet » (organisation de séminaires, conférences et workshops communs entre « étudiants-chercheurs » et étudiants de quatrième et cinquième années, mise en place d’un parcours-initiation recherche à partir de la quatrième année).
l’expérimentation des formats de valorisation (cf. infra)
développer les partenariats avec les acteurs de la gestion et de la construction urbaine (architectes, urbanistes, géographes, élus et responsables administratifs…), avec le monde de l’industrie et de l’entreprise pour collaboration et développement d’applications.
produire et diffuser des dispositifs innovants dans le domaine de la muséographie et des pratiques urbaines

La recherche par le projet

La méthodologie mise en place dans le cadre d’une activité de recherche contribue pour une large part à la crédibilité scientifique de ce dernier. Cependant, la recherche que nous souhaitons mettre en œuvre au sein de l’unité de recherche Espaces sans qualité ne doit pas sacrifier la dimension sensible, expérimentale ou intuitive à la seule rigueur méthodologique. Les modèles de la « recherche-projet » (spécifique au design) développé par Alain Findeli ou de la « recherche-création » (appliqué à l’art et au design) développé par une équipe de l’HEAD dans le cadre du projet « creasearching », par leur volonté théorique de baser l’activité de recherche sur un dialogue entre théorie et pratique, constituent évidemment pour nous des supports incontournables. Cependant, ces modèles restent encore peu développés et ne constituent en aucun cas une « recette » méthodologique qu’il s’agirait de suivre pas à pas mais désignent davantage un principe méthodologique dans lequel s’inscrit un processus ouvert qui génère ses propres méthodes en fonction de chaque projet de recherche. C’est pourquoi nous avançons l’hypothèse de la recherche par le projet, où le projet, dans le cadre d’une activité de recherche en design, est conçu comme un outil d’analyse, d’expérimentation, d’observation et se distingue ainsi, par sa fonction et sa finalité, du projet de design.
Notre objectif est dans ce domaine est d’accompagner les étudiants-chercheurs dans l’énonciation de protocoles qui permettent de mettre en place des projets (entendus au sens d’outils expérimentaux), et, in fine, d’évaluer et de rendre compte des méthodes de recherche par le projet.